Livro do desassossego

Byung-seo Yoo
(2015)

Toute sa vie, il a rédigé de petits poèmes en prose. Si l'on voit un homme dans le coin d'un café à Lisbonne, regardant son entourage avec un air solitaire et vide, ce doit être lui. Il croyait qu'écrire est sa mission. Mais il a passé sa vie comme traducteur en télécommunications, considérant ce métier comme n'ayant rien à voir avec sa vie. Sa mission était presque un secret. Il l'a révélé seulement à sa compagne, lui demandant de garder le secret tant qu'il serait en vie.
Il a construit dans sa vie un univers composé de 70 à 100 noms différents, des hétéronymes. Chaque nom avait une histoire d'enfance et une manière de pensée différentes, également un accent particulier. Quand il est mort, on a trouvé dans sa chambre de nombreuses enveloppes, chaune avec un nom différent. C'est longtemps après que ses textes ont ont eu une grande reconnaissance.
Lire ses textes fait entrevoir un être transparent qui surgit. Ce n'est ni à lui-même ni aux autres à qui il pensait ; il se concentrait sur un être transparent, et inversement l'autre sur lui. Sa mission coexistait avec la sienne ; le petit monde qui la fixe et y répond sont pris par l'inquiétude. Mais elle est parfaite. Il le sent.

Chapitre 1. Feed-back
Installation sonore / 8 pistes / 2015

Chapitre 2. Allégorie
Moteur, ampoule, sac plastique, papier aluminium, bouteille de biere, fil electrique, fil, citron, olive, cigarette/ dimension variable, 2015

Chapitre 3. Tous les jours
Installation video, dimension variable, 365 clips de 15 secondes.

This page is not displayed, Your browser (IE6, IE7) is out of date.

It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser